Archives par étiquette : la réalité

Quitter les illusions pour retrouver qui nous sommes

IMG_0044

Alors que l’hiver s’installe froidement nous pouvons rester à contempler les myriades de flocons tombant du ciel… Après mon article « quitter le superflu pour vivre une sobriété heureuse » consacré à Pierre Rabhi, j’ai eu envie d’écrire celui-ci : quitter les illusions pour retrouver qui nous sommes, quitter l’enfer et vivre le paradis.

Pour illustrer mon propos, je vous demande de vous prêter à un petit jeu. Regardez cette première photographie ci-dessus et demandez-vous : « qu’est-ce que c’est ? » Alors…. Que voient vos yeux ?  Continuer la lecture

Ma réalité : un miroir et un messager

Ma réalité : un miroir et un messager

Chaque jour, mon quotidien me confirme que la réalité que je vis est le miroir de ce que je suis et de ce que je pense.

Lorsque quelque chose « cloche » au-dehors, que des événements se produisent et que par cette expérience physique, sensorielle, émotionnelle, je me retrouve déstabilisée, hors de ma zone de confort, voire que des symptômes affectent mon corps, alors je me demande :  « quel en est le message ? », « que dois-je comprendre de ce qui se passe en moi ? » 

Et il peut aussi s’agir d’événements merveilleux, surprenants, hors de toute attente. Je me retrouve submergée par la Grâce, la bénédiction des anges… En fait, je savoure ces moments. C’est ensuite que je me demande : « quel en est le message ? » Parce que lorsque la réalité est pur bonheur, la pensée n’est plus. Le coeur ressent.

Qu’importe ce qui m’arrive, je l’ai créé par ce que je crois, ce que je porte.

Chaque événement est d’ailleurs une « porte » à ouvrir sur d’autres espaces à vivre. 

Je crois à ce jour que ma réalité est de plus en plus belle grâce aux parties lumineuses que je porte et dont j’ai conscience, et aussi que lorsque ma réalité l’est moins, c’est parce qu’il y a en moi des parties sombres que je n’ai pas encore élucidées, mises en lumière. Ainsi est le cadeau que m’apporte un événement difficile ou un symptôme qui revient.

Parmi ceux que j’ai connu et vis encore par moment : douleurs dans le genou (qui m’indique que je ne suis pas assez souple dans une relation, que je mets de la volonté ou du contrôle plutôt que du relâchement et de la confiance), rhinopharyngite (souvent au changement de saison en automne lorsque je finalise des projets et me juge sévèrement par rapport à des objectifs non atteints, ou au printemps quand je déborde d’énergie pour me lancer dans différents projets mais que le temps me manque et que je piétine ou tarde à les concrétiser), problèmes gynécologiques (j’en parlerai plus ouvertement un jour ou l’autre pour témoigner d’épreuves traversées pendant 9 années et de symptômes jugés graves par le pouvoir médical et que j’ai pourtant guéri grâce à un travail de libération de mémoires transgénérationnelles et grâce à une médecine énergétique voire chamanique.

 

Il y a toujours un message   

Bien des livres ont été écrits sur le sens des symptômes ou des « mal-à-dit »(« la symbolique du corps humain » d’Annick De Souzenelle m’a longtemps servi de livre de chevet ; existent aussi l’excellent dictionnaire des symptômes et des maladies de Jacques Martel et les ouvrages de Michel Odoul). J’en ai souvent consulté. Je me rends aujourd’hui à une évidence : quand le sens du symptôme est trouvé, il ne s’atténue et ne disparaît que lorsque le NON-MANIFESTé a été guéri.

Ce n’est pas uniquement l’émotion liée au traumatisme qu’il s’agit de recontacter et de guérir, ou des pensées positives qu’il s’agit d’écrire et de répéter qui guérissent. Celles-ci pansent, aident, soutiennent la guérison, et elles maintiennent aussi la vie par la foi que l’on y met. Lorsque c’est plus grave (cas de cancer, de maladie auto-immune, etc…) il y a d’autres PLANS de conscience à contacter.   

Le message dit toujours la même chose : « ce que tu vis, ce que tu vois est le reflet de quelque chose en toi. A toi de trouver quoi. »

Plus je cherche et plus la vie me donne des opportunités de trouver. Plus je mets de la conscience dans l’inconscient.

Plus je mets de Lumière. Plus ma vie s’illumine !

Il y a toujours un message… et quand je le trouve, c’est un sourire de Bouddha qui se dessine. Comme une évidence.

Je vous souhaite de ces évidences magiques qui vous révèlent et vous portent par leur belle vibration car il y a plus de LEGERETE à être à ce moment-là. C’est si bon de se sentir LEGER/ LEGERE et de pouvoir voler de ses propres ailes…

La réalité est absolument parfaite.

L’intuition révèle par une joie manifeste que « ça y est, c’est ça » et c’était là depuis toujours, sous mon nez, jusqu’à ce que je le vois, jusqu’à ce que ce soit si gros qu’il ne peut plus m’échapper. Cette évidence produit un soulagement, une joie et une confiance nouvelle. Je me dis à chaque fois que « tout est parfait dans notre monde » et c’est la musique de la gratitude que mon coeur bat de son tambour. 

Mes pensées se reflètent dans ma réalité. je crée ma réalité et j’en suis responsable. A moi d’investiguer pour crée ma réalité comme une oeuvre d’art, miroir de mon âme.

Je compléterai  cet article par d’autres articles qui témoigneront de mon histoire, de celle de personnes proches ou que j’accompagne. Nous rentrerons ainsi dans le vif du sujet de ce blog. C’est mon intention. 

 » The words you speak, become the house you live in. »

 

           A bientôt dans l’aventure de la conscience créatrice !

 Céline  🙂