Archives par étiquette : Coeur

Dans le regard de l’autre le miroir de mon être divin

Connexion d’âme, connexion de coeur : dans le regard de l’autre le miroir de mon être divin et cosmique

Lorsque j’ai découvert la Biodanza il y a maintenant plus d’une année, je n’avais pas pensé aux conséquences que sa pratique allait produire dans ma vie. Pour n’en citer que quelques-unes : une joie de vivre au quotidien, des partages forts car authentiques dans mes relations, plus aucun sentiment de fatigue malgré de nombreuses heures hebdomadaires consacrées à mon travail d’enseignante, la constatation que j’accueille tout ce qui m’arrive comme un cadeau même ce qui m’aurait apparu auparavant comme des freins ou des « emmerdements ». Non, plus rien de tout cela : je vis chaque instant, chaque heure, chaque jour qui m’est donné en me sentant vivante et connectée à la grande Vie qui coule. Lorsque je regarde un autre que moi-même, je vois dans son regard le reflet de ce que je suis : un être cosmique incarné sur la Terre. Un être qui se révèle à lui-même en tant que cocréateur de cette force qui meut toute la matière.

C’est délicieux d’amour, c’est un immense bonheur. Continuer la lecture

La voie de l’amoureux, Eros et voie de l’incarnation.

Le corps amoureux dans la voie de l’amoureux 

Aruna Lipschitz

Aruna Lipschitz

Suite à l’écoute de la conférence donnée par Arouna Lipschitz dans le sommet de la sexualité de vie qui a lieu du 7 au 14 mars, je ne peux que vous conseiller d’aller l’écouter. La conférence est encore en ligne gratuitement aujourd’hui. Arouna Lipschitz est philosophe de la relation, enseignante et auteure de plusieurs livres « La voie de l’amoureux« , « L’Un n’empêche pas l’autre », « Dis-moi si je m’approche ».

Continuer la lecture

Le temps pour s’aimer et la patience d’aimer

Par notre libre-arbitre, nous sommes l’acteur, l’auteur, le créateur responsable du temps qui nous est imparti sur Terre, de ce que nous manifestons dans notre vie. A quoi sert ce temps si ce n’est pour s’accomplir, se réaliser ? A quoi sert ce temps si ce n’est pour aimer ?

Aimer être qui je suis : un chemin pour aimer.

Continuer la lecture

D’où vient le bonheur ? Qu’est-ce que l’amour n’est pas ?

En guise de préambule à l’article que je vous prépare sur l’amour, je vous rapporte ici un extrait du livre de Don Miguel Ruiz, « La maîtrise de l’amour – apprendre l’art des relations« , (que je vous recommande !) dans lequel Don Miguel raconte l’histoire de l’homme qui ne croyait pas à l’amour. Cette histoire illustre d’à propos la croyance limitante selon laquelle « l’amour n’existe pas » et répond, à mon sens, également à la question : « D’où vient le bonheur ? ».  Continuer la lecture

Aux aventuriers de la vie : rêver, aimer, être soi…

 « Souhaits aux aventuriers de la vie » de Jacques Brel. 

 6a01310f70b1f2970c014e8ae13f59970d-800wiJ’ai reçu récemment un mail d’une de mes tantes qui souhaitait me partager un très très beau texte de Jacques Brel. Je le connaissais dans une version semblable aussi après avoir fait quelques recherches sur le net, j’eus l’immense surprise de découvrir que ces paroles n’ont pas été écrites mais dites ! En effet, notre Grand Jacques a dit ses voeux lors d’une interview donnée le 1er janvier 1968 sur Europe 1. Continuer la lecture

Bienvenue sur le blog de la conscience créatrice !

Bonjour à toutes et tous ! Je vous souhaite la bienvenue sur le blog de la conscience créatrice dont le principal sujet sera l’identification des croyances limitantes et la manière de s’en déprogrammer pour mener une vie de plus en plus libre, d’en devenir l’artiste conscient, pleinement créateur, heureux et responsable.

Dans mes futurs articles, je ne pourrai m’empêcher de citer quelques tournants clefs de mon cheminement sur cette belle planète Terre dans l’esprit de vous partager ma foi dans les richesses du Coeur de l’homme, ma foi dans les richesses de sa conscience créatrice. Je vous parlerai aussi des lectures de grands « maîtres » qui m’ont accompagnée depuis plus de 20 ans à ce jour et qui m’ont transmis, par la justesse que je ressentais dans leur propos, cette confiance en un meilleur monde possible, ici, sur Terre, et maintenant. Qu’il s’agisse de Krishnamurti, Sri Aurobindo, Mère et Satprem, qu’il s’agisse d’Ouspensky ou de Gurdieff, ou encore d’Annick de Souzenelle, de Gregg Braden ou de Don Miguel Ruiz, – et il y en a tant d’autres qui ont marqué ma vie -, tous évoquent ce Paradis possible et ce bonheur partagé de le vivre si et seulement si nous quittons « la vieille-histoire », si et seulement si nous nous libérons des chaînes et des mémoires qui nous rattachent au passé, que si nous cessons de vivre dans le Rêve de l’enfer.

Oui, il s’agit bel et bien de nous « libérer du connu », de nous « déconditionner ». Et alors… alors… s’ouvre un immense espace d’Amour et de Paix débordante et de sentiment d’Unité.   Continuer la lecture