Exercice concret pour transformer une croyance

C’est dans cet article que vous trouverez une méthode simple et efficace que j’ai mise au point et expérimentée pour identifier et transformer une croyance limitante (ou plusieurs), c’est-à-dire une pensée qui vous freine, vous sabote, vous empêche de mener à bien un de vos projets, en une croyance bénéfique, motivante qui va tout changer dans votre façon de voir et réaliser concrètement votre projet.  

Je pratique cet exercice concret depuis plus d’une année. Il est inspiré de la loi de l’Attraction, et reprend des phases d’exercices de deux « maîtres » sur le sujet : Byron Katie, qui a mis au point Le Travail, et Gregg Braden  qui propose le Patch Logique

Mise à jour sur les croyances 

Absolument toute notre vie est gouvernée par des croyances. Nous sommes conscients de certaines d’entre elles, mais nous en ignorons la plupart. Elles sont des vues que nous nous sommes faites sur les choses qui existent à partir d’expériences passées ou d’événements rapportés par d’autres et que nous avons accepté comme vrais. Elles sont toujours, finalement, des interprétations que nous nous sommes faites du monde parce que, à un moment donné, pour tenir debout, il a fallu donner du sens à ce que nous vivions.

Un même événement est vécu de mille et une façons différentes selon notre perception de la réalité. Ainsi les Inuits ont une centaine de mots pour décrire la neige et aucun pour le sable alors qu’au Mali, le peuple Dogon n’en a aucun pour la neige et plusieurs pour le sable.

La vérité c’est ce qui est.  

Dans mon travail d’enseignante auprès des enfants, nous parlons de « représentations mentales ». Dès lors que nous transmettons un savoir à quelqu’un, par le langage oral et/ou écrit, avec ou sans illustrations (images, dessins, photographies ou vidéos que nous avons choisi pour argumenter notre sujet), celui qui nous écoute se créé une image mentale de ce dont il est question, et peut l’associer à d’autres savoirs antérieurs voire à une expérience vécue.  Ainsi, chacun de nous, nous nous sommes créés un univers intérieur de représentations, d’images, de vues  de ce qui existe ( et comme je l’ai souligné dans mon article précédent, c’est « la voix de la connaissance » en nous, qui entretient toutes ces histoires de savoirs).

 Les croyances (ou représentations mentales) les plus ancrées en nous sont celles qui sont issues d’une expérience proprioceptive personnelle. Notre cerveau ne distinguant pas le réel et l’imaginaire, nous projette toujours ces vues mémorisées dans notre réalité présente jusqu’à ce que nous intervenions consciemment sur une image mentale.

Il est essentiel de comprendre que si nous vivons la vie que nous avons et si nous sommes la personne que nous sommes, nous  en sommes responsables (mais pas toujours conscients). Nos croyances induisent nos comportements (habitudes, réactions) et nos comportements génèrent nos expériences. Comme nos expériences forment nos croyances, elles les renforcent aussi, alors nous pouvons vivre et nourrir sans cesse les mêmes scénarios sans être conscients de ce qui les alimentent. Cela, « la voix de la connaissance » adore et en est expert !

Même si l’expérience originelle a eu lieu il y a 20 ou 30 ans, notre cerveau conserve la croyance que nous y avons associé, et souvent l’histoire (le contexte qui va avec) et il l’entretient comme un vieux monument à sans cesse restaurer. En France, nous sommes doués, habitués, attachés à cette conservation-là au nom de l’histoire, du devoir de mémoire ou du patrimoine.  Dans notre tête, c’est pareil !! Nous entretenons de vieux châteaux comme s’ils pouvaient encore nous protéger d’hypothétiques envahisseurs ! Ah, nos croyances et nos peurs ! Ah, nos croyances et notre sécurité ! Autant de programmes à démanteler pour accéder à la paix, à la cessation de cette voix qui croit tout savoir !

Combien de schémas récurrents nous faut-il vivre pour mettre une fin à cet engrenage ? N’est-il pas constaté que ces schémas s’intensifient suivant ainsi « l’effet boule de neige » et cela jusqu’à la refonte totale de la boule, démêlage complet de la pelote, démantèlement certain d’un programme…  

 Envisageons maintenant nos croyances comme moteurs à actions ! (et non à ré-actions) 

L’exercice qui va suivre est fait si vous avez l’impression de subir votre réalité, si votre quotidien est chargé, que rien n’est fluide. Et si vous avez déjà identifié une ou plusieurs croyances limitantes…   » Je ne vivrai jamais une vie de château. » ou encore « Je n’ai pas les moyens de construire mon château en Espagne. » 😉

Seule la réalité nous révèle où nous en sommes de nos mises à jour intérieures.

D’ailleurs, les mises à jour ne sont-elles pas plus importantes que les « restaurations » de système ?

 Exercice pratique pour identifier et transformer une ou plusieurs croyances 

Pour transformer une croyance limitante en une croyance bénéfique, il est nécessaire de passer par plusieurs grandes étapes (j’en compte 10 pour que le processus soit activé dans votre « ordinateur central ») :

1ère étape : exprimez votre ressenti en décrivant précisément la vision de ce que vous souhaitez vivre comme si vous l’aviez déjà atteint.

Formulez cette vision d’abord par écrit au présent de l’indicatif.

Ressentez cette vision, imprégnez tout votre corps de ce ressenti.

Lisez à voix haute cette vision et répétez-la plusieurs fois.

Personnellement, je la répète 5 fois en m’orientant dans les 4 directions (je commence face à l’Ouest puis je me mets face au Nord, face au Sud puis face à l’Est et je reviens à l’Ouest ; c’est une de mes croyances liée à la Roue de Médecine 😉 )

Exemple personnel choisi il y a plusieurs mois, bien avant que je ne crée ce blog : 

« Je me sens enthousiaste, remplie de joie et d’énergies depuis que je publie des articles et que je partage mon expérience sur mon blog et je suis fière d’y passer quelques heures par semaine tout en continuant d’aimer mon travail ».

2ème étape : exprimez la passion qui est liée à votre vision, ce que vous voulez communiquer comme message au monde par cette action.

Suite de mon exemple :

 » Ma passion, c’est de créer des prises de conscience, de donner le goût du possible et de la liberté, de communiquer ma joie, ma foi en la conscience créatrice et mon amour de la vie ».

 

3ème étape : reconnaître, identifier toutes les croyances limitantes qui freinent votre projet et vous empêchent d’exprimer cette passion.

Si votre projet ne se met pas en place et que, soit vous procrastinez en attendant que tout vous tombe du ciel, soit que vous freinez des 4 sabots parce que des peurs vous retiennent, vous allez noter tout ce qui vous vient et qui va contre son lancement. Ecoutez cette « voix de la connaissance » dans votre tête, tous les jugements que vous vous portez ou que vous avez entendu, centrez-vous sur cette énergie qui anime votre projet et demandez-lui pourquoi elle reste dans la frustration… Soyez sincères, authentiques, soyez vous. Prenez le temps : cette étape est la phase d‘identification de vos croyances limitantes.     

Exemples, celles que je m’étais répertoriées :  » Je suis nulle en informatique, je n’y arriverai jamais », « ça va me prendre beaucoup de temps et avec le travail à côté, je n’arriverai pas à être satisfaite, je n’aime pas faire les choses à moitié. » ;  » Ce que je veux faire n’intéressera personne, il existe déjà des milliers de sites et de blog de développement personnel « ,  » j’ai peur des réactions des autres » ; « je n’ai pas fait le tour du sujet que je veux traiter, je risque d’être imprécise ou d’ennuyer » ;  » cela va me passionner un temps et puis je me lasserai, à quoi bon commencer. »

4ème étape : trouver un événement de votre vie passée qui serait à l’origine de chacune de ces croyances limitantes.

Le principe est de s’appuyer sur des expériences et des faits rationnels afin de reconnaître que ces croyances identifiées nous ont servi dans le passé (pour nous protéger de quelque chose, donner du sens à un ressenti…), mais nous autosabotent aujourd’hui et que le temps est venu de les modifier.  Il s’agit de remonter à la source, de plonger dans notre mémoire émotionnelle, physique (des sensations peuvent resurgir)… et d’accueillir ce qui vient avec objectivité : être conscient que cela a eu lieu et que cela peut faire remonter des émotions.

Si c’est le cas, il s’agit de faire le deuil de l’événement. Un rituel est possible : écrire puis brûler l’écrit en le remerciant d’avoir été car aujourd’hui il est un cadeau pour votre transformation.  Il est important également d’exprimer une demande de pardon : envers les autres et aussi envers soi-même ! (je parlerai du Pardon un autre jour, c’est une clef incontournable).    

Cette 4ème étape est essentielle

pour libérer les croyances limitantes,

Ne la passez pas !! La suite n’aurait aucun intérêt.

 

5ème étape : (très importante pour se reprogrammer) : exprimez l’inverse de toutes vos croyances limitantes au présent de l’indicatif !  

« Je réussis tout ce que j’entreprends, je suis passionnée et j’aime apprendre de nouvelles choses ». « J’apprends comment créer un site ». « La vie me donne toujours des occasions pour m’aider ». « Mes lecteurs apprécient mes articles ». « J’accueille favorablement les critiques éventuelles des lecteurs dans les commentaires car elles sont constructives.  » « Je suis satisfaite de tout ce que j’entreprends. », « je ne perds rien en réalisant ce partage, je gagne ! » « J’ai confiance en moi ».  « J’ai le temps qu’il me faut, je sais m’organiser et donner des priorités. »

 6ème étape : Trouver au moins 3 événements dans votre vie qui confirme chacun de ces retournements de croyance.

Cela vous persuade que votre ancienne croyance n’est pas juste ! Cela vous reprogramme déjà dans la certitude que vous avez toutes les chances pour que votre projet réussisse !

 

 Cette  6ème étape est longue mais vraiment très utile, elle permet de modifier tout ce que vous pensiez jusque-là et que vous ne voulez plus.

Ne la passez pas, prenez le temps de l’accomplir. D’ailleurs, vous allez vous surprendre de tout ce que vous allez retrouver dans votre histoire qui valide chacune d’elles !

Offrez-vous ces cadeaux, c’est du bonheur pur ! 

 

 7ème étape : Enoncez ce qui vous comble le plus dans la vie

(cette 7ème étape ainsi que la 8ème et la 9ème font partie du Patch Logique inventé par Gregg Braden et que vous pouvez retrouver dans son ouvrage « la guérison spontanée des croyances« )

exemples :

« Je me sens comblé(e) en pensant à mes articles partagés sur le net »

« Je me sens comblé(e) à l’idée d’agir en direction de mes rêves »

« Je me sens comblé(e) quand je pense aux personnes extraordinaires que j’ai rencontré et que je rencontre encore et qui m’ont donné envie de publier à mon tour »

 

8ème étape : énoncez une série de faits indiscutables à l’appui de votre objectif.

exemples :

« je me suis déjà prouvée à maintes reprises que je suis déterminée, persévérante, enthousiaste lorsque je réalise mes projets… »

« C’est un fait indiscutable qu’il y a une demande d’outils de transformation pour changer de vie ».

« C’est un fait indiscutable que je transmets déjà de manière informelle ce que je veux partager sur mon blog ».

« C’est un fait indiscutable que j’aime m’exprimer par écrit et que j’ai déjà rédigé, créé de nombreux textes ».

9ème étape : créez un nouveau scénario logique à partir du modèle : « Si (votre passion)…et que (faits indiscutables, ce qui vous comble)…alors, il est logique de penser que… »

Exemple : 

  • « Si ma passion est de créer des prises de conscience, de donner le goût du possible et de la liberté, de communiquer ma joie, ma foi en la conscience créatrice et mon amour de la vie

 Et que je me sens comblée à l’idée de publier des articles, 

Et que je me sens comblée à l’idée d’agir en direction de mes rêves,

Et que je connais des personnes qui en partant de rien ont monté de très belles entreprises,

Et que je me suis déjà prouvée à maintes reprises que je suis déterminée, persévérante, enthousiaste lorsque je réalise mes projets… 

 Alors, il est logique de penser que je suis tout à fait capable de créer ce blog avec les moyens dont je dispose et quel que soit le contexte dans lequel je vis actuellement, 

ET JE DISPOSE DONC DE TOUS LES MOYENS POUR REALISER MON PROJET. »

10ème étape : exprimez votre GRATITUDE 

Observez combien ce travail vous a libéré, ressentez ce qui se passe déjà en vous, vous avez déplacé une montagne et vous l’avez réduite en un tas de sable sur lequel vous pouvez vous installer confortablement !   

Félicitez-vous. Remerciez. Rendez grâce.

 

Une 11ème étape peut venir à la suite pour « fixer votre intention et ce nouveau programme » : créez un rituel.

Ritualisez ce moment de joie. Trouvez la forme de ce rituel, créez-le maintenant. Inscrivez-le dans votre corps par une danse sur une musique que vous aimez. Dessinez le logo de votre projet ou matérialisez-le par un modelage, une peinture…  Honorez cette nouvelle énergie libérée !

Une nouvelle vie commence !

 

Envolez-vous vers de nouveaux horizons

Envolez-vous vers de nouveaux horizons

 

Espérant que cet exercice vous permettra de vous reprogrammer de belles croyances motivantes et vous mènera vers la concrétisation de vos projets les plus chers !  

      De tout mon coeur de toltèque,  je vous souhaite des réaliser vos rêves !

 🙂   Céline

 

2 réflexions au sujet de « Exercice concret pour transformer une croyance »

  1. Delanoë

    Merci, mille fois merci !
    Je suis en pleine transition dans ma vie et souvent, les doutes m’assaillent.
    Vos écrits m’aident à mieux imprimer ce que je suis et à l’exprimer avec un immense bonheur, un peu comme une piqûre de rappel qui tombe toujours à pic !
    Plein de belles lumières à vous !
    Chantal

    Répondre
    1. Céline Auteur de l’article

      Bonjour Chantal, je suis heureuse que mes articles puissent aider, soutenir et guider ceux qui me lisent. Remerciez-vous également de faire le nécessaire pour votre transition. Transition, transiter, transe ont la même origine étymologique, et signifie un passage d’un état de conscience à un autre. Je sens que votre transition est faite de multiples tremplins que vous savez saisir pour votre plein épanouissement. Je vous souhaite beaucoup de bonheur et de belles lumières au coeur de l’hiver. Coeur-dialement.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *