Qui suis-je ? Une âme-coeur de toltèque !

Je suis Céline Léonard. J’ai 38 ans. Je suis enseignante, conseillère en relations humaines et en développement personnel, également « facilitatrice de conscience créatrice » terme que je viens de créer et qui résonne avec ce que je suis aussi… 😉 une âme-coeur de toltèque, pleine de créativité, d’originalité, d’humour et de joie pétillante à vous communiquer !

Joie

Mon chemin dans le développement personnel a commencé il y a plus de 20 ans par l’envie prononcée de vivre une vie libérée de toute souffrance, une vie de joie, d’amour et de paix intérieure.

Pour trouver cette harmonie du corps, du cœur et de l’esprit, j’ai cheminé à travers plusieurs voies, lu et pratiqué différents outils issus des sagesses traditionnelles ainsi que des outils récents issus de pratiques holoénergétiques. Surtout, j’ai dû remettre en question mes certitudes, mes croyances afin de reconsidérer mon histoire de vie, d’ouvrir toujours plus ma vision et mon champ des possibles.  

Il y a quelques années, j’ai vécu un burn-out professionnel et une rupture sentimentale. Plusieurs aléas de santé m’ont également affectée. J’étais au bord du suicide. L’heure de tout remettre en question était venue… c’est en tous cas l’option que j’ai choisi. Ce fut un tremplin pour sauter dans l’inconnu de moi-même, sortir de mes zones de confort et quitter des dépendances. 

Quitter le rêve de l’enfer, entrer en Paradis !

Antoine de Saint-Exupéry a écrit : « Faites de votre vie un rêve et de ce rêve votre réalité. ». En 2011, j’ai pris la ferme décision de tourner une grande page de ma vie et de la créer comme une oeuvre d’art. Depuis, de nombreux événements, rencontres et voyages au centre de moi-même (bien plus qu’à l’extérieur) m’ont permis de quitter le rêve de l’enfer et d’envisager réellement de créer ma réalité comme je la rêvais, avec de plus en plus de liberté retrouvée. La rencontre avec Don Miguel Ruiz et son fils Don José Ruiz, en juin 2013 à Besançon fut l’un de ces événements marquant. Je compris que je m’engageais de manière irrévocable dans un autre rêve : le rêve du paradis, celui de changer le monde. Et pour cela je rejoignais la pensée vivante d’un autre grand maître qui m’avait accompagnée pendant mon adolescence : « Soyez le changement que vous voulez voir dans le monde », de Gandhi

Si la sagesse toltèque est mienne depuis peu, je crois l’avoir toujours connue et ainsi l’avoir retrouvée. Cela fait deux années que je la pratique… du mieux que je peux ! Elle a surtout éveillé en mon âme et conscience que j’étais puissante et illimitée par mon potentiel créateur inné et que pendant 37 années, je n’avais cessé de revivre ma vieille histoire conditionnée de toute pièce par ma domestication et tous mes accords passés, je n’avais cessé de nourrir mon « parasite » intérieur (le Juge intérieur et la Victime), de répéter des schémas inconscients…en bref, malgré plusieurs thérapies, j’avais tourné en rond.

Grâce à la sagesse toltèque, à la pratique des 5 accords, de la Gratitude et du Pardon, et également grâce à trois années complètes de formation en psychologie transpersonnelle, je me libérai de cette basse fréquence oppressante et optai pour la responsabilité consciente et à 100% de tout ce qui m’arrivait et m’arriverait désormais.

Les quatre premiers accords toltèques

Les quatre premiers accords toltèques

Depuis, j’ai gagné en discernement et en estime de moi-même. Je me sens dans une énergie de joie, de paix intérieure et d’amour. Des ténèbres que j’ai touché en 2009, je me suis délivrée. Peut-être est-ce ce dont parlent les alchimistes : la transmutation du plomb en or… Depuis, je vis dans un autre temps, sacré, éternel… une autre dimension !

Quelques pages de mon histoire de vie…

Avant mes 18 ans, c’est ma pré-histoire autrement dit ce que Don Miguel appelle la « domestication ». C’est à mes 18 ans que j’ai fermement décidé de m’auto-éduquer et de me nourrir de tout ce qui m’apparaissait essentiel… Ainsi, depuis 1994, mon chemin de vie m’a amené à pratiquer le Hatha-Yoga et la méditation pendant plus de 10 ans. Des états de conscience modifiés spontanés m’ont donné le coeur de plonger dans l’univers des chamanes. J’ai eu l’occasion de rencontrer Aigle-Bleu lors d’une de ses visites en Alsace en 2005 puis à suivre des stages « chamanisme celtique » auprès de Gilles Wurtz. Je me suis également formée à la pratique de l’EFT (Technique de Libération Emotionnelle) et au Reiki Usui. Par le lien ressenti qui existe entre le corps et l’esprit, et pour répondre à un besoin d’enracinement, j’ai suivi une formation en Qi Gong et énergétique chinoise de 2007 à 2009 à lUniversité Terre du Ciel, auprès de Marc Sokol, ce qui m’a valu une certification. Ces deux années furent un voyage merveilleux dans mon corps, dans le mouvement des énergies et dans la pensée orientale. La pratique quotidienne du Qi Gong m’a également donné la connexion avec le pourquoi de mon incarnation, ma mission de vie.

A partir de 2010 et jusque 2013, je me suis engagée dans l’étude de la psychologie transpersonnelle et de la philosophie auprès de lIPHT (Institut de Psychologie Humaniste et Transpersonnelle de Nantes). Ces trois années de formation furent une véritable psychothérapie et c’est au terme de celles-ci que j’ai reçu mon certificat de thérapeute-conseillère en relations humaines et développement personnel.

 Pour poursuivre ce précieux travail d’alchimie intérieure, j’ai suivi le programme « la Maîtrise de l’Attention et de la Transformation » de janvier à juin 2013, proposé par le Cercle de Vie dirigé par Maud Séjournant. Depuis, la pratique de la traque du « parasite » est devenue constante et la sagesse toltèque une référence sur laquelle je m’appuie pour reconquérir ma liberté personnelle.

Mes passions pour l’humain…

Comme je m’intéresse à beaucoup de sujets depuis longtemps, je ne vous en citerai ici que quelques-uns : l’archéologie et les civilisations du passé, l’astronomie et l’astrologie, le Tarot de Marseille, la Kabbale, les neuro-sciences, la physique et la médecine quantiques, la Loi d’Attraction, la PNL (Programmation Neuro-Linguistique), le décodage biologique, la bioanalogie, etc etc. Tout ce qui concerne l’humain me passionne ! Pentacle de guérison

 Je pratique le Qi Gong, le Hatha-Yoga, la Biodanza, le chant de Mantras, la peinture de Mandalas de guérison, la sculpture, la poterie et la photographie. 

Je vis actuellement en Bourgogne, en parfaite harmonie avec mon chat Matanji dont le nom hindou signifie « Prince de l’harmonie » 😉  Il est également un maître et m’a enseigné à sa façon, (et parfois au détriment de sa santé), de grandes leçons d’existence.  😉 

Avec le lancement de ce blog, j’ai plusieurs objectifs :

 – d’une part, je veux vous permettre d’identifier des croyances qui vous limiteraient dans vos propres projets, de gagner ainsi en discernement et de vous aider à vous reprogrammer en toute conscience vers ce que vous voulez vivre. Pour cela, n’hésitez pas à laisser des commentaires sous les articles avec lesquels vous sentez une résonance. J’y répondrai avec plaisir.

d’autre part, je souhaite  vous faire ressentir qui vous êtes réellement en tant qu’être unique !

Pour cela, je vous donnerai des exemples vivants issus de ma propre expérience ou issus d’autres histoires de vie.

enfin, je me suis fixé plusieurs objectifs personnels qui me tiennent à coeur. Je m’attelle à lever toute croyance limitante qui m’en dérouterait, à vous les partager, à les reprogrammer et à vous faire part des changements que je verrai s’opérer dans ma vie !!

          Mon 1er objectif est de réaliser un grand rêve d’adolescente : publier un livre ainsi que des albums jeunesse. Je possède déjà un tapuscrit illustré d’un album que j’ai créé en 1998 sur le thème du changement. Je souhaite surtout écrire un livre-témoignage et pour tout vous avouer, depuis presque 3 semaines désormais que ce blog a vu le jour, je comprends qu’il est comme la préface du livre qui se prépare… Je vois même sa publication pour le début de ma quarantaine…

        Mon 2nd objectif est de vivre totalement de mes passions dans un havre de paix et d’amour ; j’aspire à un nouveau lieu de vie inspirant, en contact direct avec la nature et ses éléments. Et je souhaiterai le partager pour partager et vivre mes valeurs, mon affectivité et ma créativité.        

           Mon 3ème objectif est de partager le plus possible des outils d’art-thérapie et des pratiques psychoénergétiques que l’on m’a transmis et que j’ai intégré, ainsi que des contes et des histoires qui, par résonance émotionnelle, permettent de se transformer en profondeur et ainsi d’agir consciemment pour créer une nouvelle réalité et faire de sa vie une oeuvre d’art ! 

 

 Voici pour cet article. J’espère vous avoir donné envie de revenir sur ce blog qui est aussi le vôtre en partageant les bouts de chemins de votre histoire ou les croyances que vous identifierez.

           De tout mon coeur de toltèque

                        Avec vous dans l’aventure de la conscience créatrice !

                                                                 Céline. 🙂                                                                                                  

4 réflexions au sujet de « Qui suis-je ? Une âme-coeur de toltèque ! »

  1. Vanneufville

    Il n’y a pas de hasard…et on ne cherche que ce que l’on trouve…
    Pourquoi aujourd’hui je « tombe » sur votre blog?? Quoiqu’il en soit c’est très beau a lire.
    Je cherche depuis quelques temps ma route, mon paradis..le livre de Ruiz est toujours a proximité de moi et lorsque je doute ou que je me blesse je m’y réfugie! La quête est longue, pas facile mais elle vaut la peine…
    Je vous souhaite une belle vie d’amour. M. V.

    Répondre
    1. Céline Auteur de l’article

      Bonjour Maggy,
      « Il n’y a pas de hasard, il n’y a que des rendez-vous » disait Paul Eluard, et nous attirons ces rendez-vous par nos intentions.
      Le Paradis que vous cherchez, ne vous cherche-t-il pas aussi ? Peut-être n’attend-il qu’une chose : que vous lui ouvriez la porte. Parfois il n’y a qu’un pas… quelques clefs à trouver, des brouillards à évacuer par le souffle, une transmutation du plomb en or à l’intérieur du Coeur. Je vous souhaite d’y accéder cette année-même et de croire en cette possibilité. Y croire c’est déjà attirer sa réalisation. Merci pour votre commentaire et votre souhait. Bien à vous. Céline

      Répondre
  2. Juliane

    Bonjour, je viens de visiter votre blog et je comprends que par le sujet que vous allez traité il n’en est qu’à ces débuts et qu’il sera vaste d’exploiter. Pensez-vous également à aborder les croyances limitantes concernant la mort ? Merci et bonne continuation !
    Juliane

    Répondre
    1. Céline Auteur de l’article

      Bonjour Juliane,
      Merci pour l’intérêt que vous portez au thème des croyances. Il est fort probable que je parle de la mort dans de futurs articles et ainsi de créer une catégorie. Par contre, je souhaite aborder chaque sujet à partir de ce que je connais, de ce que j’ai pu expérimenter et de ce que peux expérimenter encore. Or je n’ai pas expérimenté la mort dans le sens commun de mort physique. J’ai vécu beaucoup de deuils (d’amis proches décédés jeunes) ; dans ma famille, un oncle a vécu une NDE et m’a raconté ce qu’il avait vécu. Je me suis intéressée au sujet (NDE, vie après la vie, etc) pour finalement revenir à la vie présente et à notre action dans le monde. Si nous passons tous par des « petites morts », ce qui m’intéresse est ce qui perdure, ce qui en nous traverse ces « petites morts » et reste toujours intact, inaltérable. Le mot « mort » demande à être clairement défini. D’où vient la croyance que nous sommes mortels ? Quels seraient les changements visibles dans notre réalité si tous les êtres humains croyaient en l’immortalité ? (celle du corps physique que nous croyons limité dans le temps ; celle de la conscience) Qu’est-ce qui meurt en nous ? Certains scientifiques affirment que la conscience ne se situe pas dans le cerveau ? La physique quantique nous dévoile d’autres univers et rejoint la spiritualité… C’est un thème très très vaste. En tous cas, je vous remercie pour cette suggestion. Bien à vous.
      Céline

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *