Changer de vie : c’est possible maintenant !

Pourquoi remettre le changement à plus tard ?  Le monde ne peut plus attendre, il a besoin de votre lumière ! Je vous livre dans cet article quelques pistes pour que vous fassiez le point sur votre vie, plusieurs questions phares vous permettront d’éclaircir votre situation. J’y ajoute un témoignage personnel. A vous de discerner ce qui résonne et si cela vous concerne…  

 

La clé : changer votre vie est une question de volonté et d’intention ! 

 Dans son célèbre limages (4)ivre « La Petite Voix », Eileen Caddy écrit« Pourquoi accepter les limitations dans ta vie ? Sens-toi grandir en conscience jour après jour. Attends-toi à ce que le nouveau se déploie en toi et devant toi, et s’il te faut changer, aie la volonté de le faire sans hésitation ! Lorsque tu veux changer de programme de radio, tu dois tourner le bouton jusqu’à trouver la nouvelle station. Puis, tu dois affiner la mise au point jusqu’à ce que la réception soit claire et qu’il n’y ait aucune distorsion pour gâcher le programme. Quand ton désir de sortir de l’ancien sera suffisamment fort, tu remueras ciel et terre jusqu’à ce que tu aies capté le nouveau et que tu puisses le recevoir haut et clair. Une fois cette claire réception acquise, il te faut être tranquille et écouter ; et quand tu as intégré ce qui est transmis, tu dois alors te mettre en action et en faire quelque chose. Pourquoi attendre un jour de plus ? Branche-toi maintenant! » 

Vouloir changer de vie, avoir l’intention de se réaligner avec notre vocation première, avec notre mission jouent un rôle déterminant. Mais savez-vous exactement ce que vous voulez, et ce que vous voulez voir changer ? 

Quelques questions à se poser…images (2)

Prenez le temps de répondre sincèrement aux questions suivantes vous permettra d’activer votre désir profond de répondre aux besoins de votre âme et nourrira plus encore votre belle intention. 

C’est votre coeur qui connaît les réponses, et non votre mental…

 téléchargement

–  Est-ce que la vie que je mène me convient à 100 % ?  Est-ce celle que j’ai toujours voulu vivre ? Est-ce que je veux continuer à la vivre ? 

Qui dirige ma vie si ce n’est pas moi ? Est-ce mon patron ? Mon père ? Ma mère ? Mes amis ? Mon conjoint ? Mes enfants ? etc… A quel(s) moments suis-je ballotée ? Quelle(s) émotion(s) cela me procure-t-il ? 

A quel(s) moment(s) est-ce moi qui dirige ma vie ? Quelle(s) émotion(s) cela me procure-t-il ?     

Quelles sont les situations que je ne veux plus vivre ? Depuis combien de temps durent-elles ? Quel(s) accord(s) ai-je passé avec moi-même et avec les autres pour les accepter encore jusqu’à aujourd’hui ? Que serai-je sans elles ? c’est-à-dire : comment vous sentiriez-vous si vous ne les « subissiez » plus ? Quels sont les bénéfices que vous récolteriez si elles disparaissaient totalement de votre vie ?

Noter tout ce qui vous vient, tout, absolument tout. C’est le moment de poser votre bagage ! 

     Ensuite, il s’agira de rechercher quelles sont les croyances limitantes que vous avez sur vous-même qui peuvent vous empêcher de vivre autrement et mieux. Il peut y en avoir des dizaines, des centaines qui pour la plupart se rattachent, comme une ramification, à une seule croyance limitante dite « croyance-racine ». C’est l’objet d’un article prochain. 

  Avant cela, je vous livre pourquoi et comment j’ai changé de vie…images

        En 2009, j’ai connu un burn-out professionnel important ainsi qu’une rupture sentimentale qui m’ont entraînée dans une dépression pendant plus d’une année. Fin 2010, j’ai décidé de tout quitter (amis, famille, carrière, collègues de travail, maison et voisins sympathiques,… ). Je ressentais le besoin de tourner une page, l’évidence que si je continuais ainsi, j’allais droit dans le mur d’autant que ma santé commençait à décliner. J’ai tout simplement décidé que désormais j’allais m’écouter et me respecter. Cette décision m’ouvrit sur un champ de possibles très large.  Pour m’ouvrir à ces possibles, j’ai dû cesser de croire à des dizaines de croyances limitantes. (cf. un futur article s’intitulera : j’identifie mes croyances limitantes au changement. )  

        Du point de vue des autres, j’avais une vie très réussie et enviée. Professionnellement, j’avais monté en grade en 2006 en devenant Directrice d’une école de 10 classes en Zone d’Education Prioritaire. J’avais de bonnes relations avec mes collègues, les parents d’élèves et leurs enfants, ainsi qu’avec les partenaires de projets pédagogiques, avec la Mairie et avec ma supérieure hiérarchique. Depuis 2003, j’étais propriétaire d’une maison que j’avais achetée non habitable et que j’avais rénovée pour en faire la maison du bonheur. Mais voilà, la dépression m’indiquait que j’avais été trop loin. J’avais répondu davantage aux besoins des autres qu’aux miens propres, y compris dans ma vie de couple. La pression s’ôtait (« sautait »! ) d’elle-même pour me permettre de réécouter avec attention et urgence ce que je voulais vivre vraiment : déployer mes potentiels artistique et spirituel et les partager, voyager, enseigner différemment selon d’autres principes et d’autres valeurs. J’ajoute ici que durant l’été 2010, je me suis formée par mes propres moyens à la Pédagogie Montessori dont le slogan est « aide-moi à faire seul-e ». Ce fut un grand déclic pour aller moi aussi vers une autonomie véritable et l’expression de ma créativité, vers l’expression de ce que je suis sans plus me préoccuper des jugements des autres !

La solution était simple : je devais quitter toute forme de conformisme, d’emprisonnement, et dire non aux attentes d’autrui.images (3)

Mon travail d’enseignante doublé par celui de direction me prenait 80 % de mon temps. Je n’en voulais plus. J’ai saisi l’occasion de demander une mutation professionnelle dans un autre département et ceci, sans prévenir qui que ce soit. J’ai mis toute ma foi dans la Providence en demandant des départements qui m’attiraient. C’est au printemps 2011 que je reçus favorablement mon avis de mutation vers de nouveaux horizons…et vers ma réalisation actuelle spirituelle, artistique et professionnelle. (Et cela même si j’ai encore aujourd’hui la volonté de changer beaucoup de choses et que je continue à découvrir ce qui me limite encore. Je vous partagerai tout cela !… )

     L’Oméga d’un cycle étant l’Alpha d’un nouveau, les dernières finitions de la maison ayant été terminées durant l’hiver 2010-2011, je pris les photos pour sa mise en vente qui s’effectua moins de 4 mois plus tard ! Avec gratitude tant le soulagement était profond. J’avais dit OUI à une nouvelle vie, la VIE me souriait en retour ! Je respirais de nouveau !  Ma maison avait été tel un utérus portant un nouveau potentiel. La « délivrance » fut de la quitter avec tout ce qui lui était lié : ce fut comme une nouvelle naissance, un accouchement de moi-même.  Une nouvelle vie démarrait.

Comme le dit cette belle croyance (nous verrons qu’il y en a à garder !) : quand l’âme agit, la magie s’opère dans notre vie.

images (1)

Suite à cette mutation, j’ai obtenu un autre poste d’enseignante dans lequel je m’épanouis en proposant aux élèves des outils de la Pédagogie Montessori. N’ayant plus de direction et de paperasses administratives énergi-chronovores, j’ai du temps pour développer mon potentiel artistique et partager ma spiritualité. La création de ce blog en fait partie.  🙂 

 Je vous témoigne de cette expérience pour 2 choses :

– d’abord pour que vous mettiez votre attention sur les signaux d’alerte qui, s’ils ne sont pas écoutés, peuvent provoquer une dépression ou tout autre maladie (la maladie étant le langage que trouve le corps pour dire ce qui va mal) – personnellement, j’ai fonctionné pendant 10 ans (en bon fonctionnaire de l’Etat !) sans prendre en compte ses signaux – ;

– ensuite pour vous témoigner que si c’est possible pour de grandes choses, de grands changements de vie, de cap, d’orientation professionnelle ou encore sentimentale, c’est évidemment possible pour des plus petites. N’est-ce pas l’accumulation de petits vagues qui créée le grand tsunami ?!  

Alors, à la question : « Est-ce que la vie que je mène me convient à 100 % ? »,

Que vous répond votre coeur ?

 images (6)

– Oui ! Alors, bravo ! Vous êtes très heureuse, heureux, vous êtes sans doute déjà une ou un créateur conscient de votre réalité, vous êtes le seul souverain de vos choix, vous incarnez la liberté personnelle retrouvée. Félicitez-vous d’être l’artiste de votre vie ! N’hésitez pas à partager votre témoignage dans la partie commentaire.

Non ! Rassurez-vous cela peut changer et vous allez changer de vie si vous le voulez. Personne d’autre ne peut le faire à votre place. Et si vous avez besoin d’être soutenu-e pour opérer ce formidable changement, ce blog est là pour vous accompagner, vous booster (laissez-moi vos messages par le biais de la page contact ou dans les commentaires).téléchargement (1)

Répétez-vous que vous êtes la personne la plus importante pour vous et engagez vous dans les starting block !  3….2…..1…..Partez ! 

Par quoi commencer pour changer de vie ? Par écrire UNE LISTE DE TOUT CE QUE VOUS NE VOULEZ PLUS VIVRE !

 images (8)

Procurez-vous un crayon et une feuille blanche ou un cahier neuf et écrivez toutes les situations qui vous mettent en souffrance inutile : au travail, en famille, entre amis, dans votre couple, face à vous-même. 

Pensez fort que le changement commence à partir du moment où vous décidez de ne plus réagir aux situations et sollicitations extérieures comme vous l’avez toujours fait, comme vous l’avez appris. Il s’agit de désapprendre et de devenir un réel apprenti-sage !  😉 

Un artiste est un être indépendant, anticonformiste et libre !

Pensez à vous respecter, vous gagnerez en estime de vous-même, en confiance en vous.  Ecoutez la petite voix de ce coeur qui bat pour vous tous les jours ! Chaque fois que vous prenez ce temps avec lui, vous affinez votre perception de ce qui est JUSTE pour vous, et non plus de ce qui est bon pour les autres. 

 Prenez ce temps de lister tout ce qui n’est plus juste,  sans jugement. Ce qui était bon pour vous autrefois ne l’est plus forcément aujourd’hui, la vie évolue sans cesse. Offrez-vous ce cadeau de vous écouter dès maintenant.

Voici un RITUEL d’Accompagnement qui peut soutenir votre décision :

images (12)

Booster votre nouvel engagement à vivre une autre vie, en le matérialisant autour de vous. Je vous suggère la couleur ROUGE. Portez-là sur vous ou réaliser une peinture dont le ROUGE sera la couleur dominante. La couleur ROUGE peut véritablement vous soutenir et vous ancrer dans votre nouvelle réalité qui commence maintenant. 

Le rouge est la couleur de l’action, de l’engagement et de l’implication dans la vie, celle du sang qui est pulsé dans images (11)nos veines par le rythme de notre coeur, celle de l’énergie libérée. C’est aussi celle de l’avancée, de la réhabilitation des pulsions, du dynamisme. Elle peut être soutenue par la couleur ORANGE qui est celle de la Foi et de la guérison. 

 

         Voilà pour aujourd’hui. J’espère vous avoir donné envie de faire le point sur ce que vous ne voulez plus vivre. Votre liste peut s’agrandir au fil des jours, c’est bien souvent en vivant les situations que l’on se rend compte si elles sont justes ou non avec nos valeurs et notre cohérence profonde.  

 Je souhaite vous aider à avancer vers ce qui vous fait vibrer, alors n’hésitez pas à consulter mon article prochain : « j’identifie mes croyances limitantes au changement  » ! Des solutions pour en finir avec la procrastination vous seront proposées.

A vous de les vivre ensuite !

En attendant : remerciez-vous d’en être là où vous en êtes et pour tous les petits pas effectués sur votre chemin. images (10)

Bien cordialement,

  Au plaisir de lire vos commentaires.

Céline  🙂 

       

 nb : l’article « qui suis-je? » vous sera mis en ligne prochainement dans la page A propos ; je construis ce blog en découvrant peu à peu les coulisses de son fonctionnement …                                

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *